Les Spectacles à Venir

Achetez vos places
experiment-intrinsic-parc-josephine-baker-milandes

INTRINSIC

4 août - 7 août

Thés Dansants
Les dimanches de 14h30 à 18h30

DATE ARTISTE INVITÉ
2 juillet André Alle
9 juillet Eliane Pitet
16 juillet Francis Devaux
23 juillet Eliane Pitet
30 juillet YAK
13 août Eliane Pitet
27 août YAK
3 septembre Laurent Magne
10 septembre Eliane Pitet
17 septembre YAK
24 septembre Jean Roberty

Les Concerts

Alex Folh

Awa Sy

Boubacar Cissoko

Brian Bagley

Chris Scheldeman Trio

Jim Bauer

Rosemary Phillips

Sébastien Lanza

Rosemary Phillips

Le Music-Hall

De 1954 à 1960…. Les invités entrent dans le hall de « l’hôtel de verre », dont les murs sont émaillés par les croquis dessinés par Marcel Sauvage. Plus haut, une œuvre d’art en fonte évoque l’époque cubaine et orientale de Joséphine, un souvenir du succès rencontré par la tournée mondiale de Jo et Joe avec le spectacle « Féeries et Folies », créé aux Folies Bergère.

Passé le seuil du théâtre, tous découvrent un décor unique : dans la salle, on compte 8 piliers portant chacun 5 lampes aux allures de boules de cristal alors que des rideaux de scène rouge et blanc balaient le sol autour duquel s’élèvent des treilles de jardin… A cette époque, c’est l’effet d’ambiance préféré de Joséphine. Elle veut donner l’impression que son « Garden Village » s’étend à tous les espaces et les bâtiments du Parc, en y ajoutant ici une belle partition de fantaisie musicale : « au théâtre du parc, le music-hall ».

Jo Bouillon dirige ses musiciens et Joséphine Baker est la vedette principale pour divertir chaque été des invités de toutes les générations. Bon nombre des amis proches du couple participent aux spectacles… Des musiciens et des artistes de grand talent, tels Louis Armstrong, Tino Rossi et même le géant des claquettes Harold Nicolas se produisent au music-hall des Milandes (Parc de Joséphine Baker).

Dans les années 50, cette salle de concert est un lieu consacré à l’art sous toutes ses formes, une salle de théâtre-concert destinée à tous les talents, qui accueillait aussi et entre autres – à l’intérieur ou en plein-air –  des projections de films. Le music-hall sert ainsi de cadre à des évènements aux accents plutôt éclectiques, avec des concours de beauté (notamment pour élire Miss Milandes), des conférences antiracisme, des bals, des concerts en tous genres, etc.

Pour s’inscrire dans la lignée de l’héritage légué par Joséphine Baker et Jo Bouillon, à qui nous voulons rendre hommage, nous allons programmer des évènements saisonniers qui toucheront à tous les styles avec de l’art, du divertissement, de la culture…Et beaucoup d’innovations.

Un héritage à transmettre

Nous sommes fiers de faire revivre l’héritage de ceux qui ont créé et animé le music-hall, quel qu’ait été leur domaine de prédilection : la musique, la danse, le théâtre, la chaleur des échanges humains et la convivialité, etc. Nous aimerions partager quelques-uns de ces évènements passés et récents avec vous, afin que peut-être un jour vous ayez ce même désir d’changer pour aider à faire de notre monde un endroit encore meilleur.

Le Théâtre Cubain

Alors qu’elle avait réservé au préalable son séjour au National Hôtel de La Havane pour un engagement à Cuba, Joséphine se fait refouler à l’entrée de celui-ci en raison de la couleur de sa peau… Quelques jours après cet incident ségrégationniste, le peuple de l’île et la presse locale organisent une manifestation en son nom. Pour elle, c’est là une première victoire contre le racisme et l’injustice. Devenue marraine d’une association baptisée « J’ai deux Amours », elle devient le porte-parole des luttes contre les préjudices imposés aux gens de couleur. Son engagement à Cuba passe d’une semaine à trois mois ! Elle y proclame le droit à l’égalité dans les plus grandes salles…Joséphine remplit l’American Theatre tous les soirs, se produit dans les boîtes de nuit, est présente sur les évènements officiels… Cuba aime Josefina et Jo… Et Josefina et Jo aiment Cuba.

Au Parc Joséphine Baker, avec ses arènes en plein-air, le Théâtre cubain a été construit en souvenir de ce combat. On y projette des films sous les étoiles ou on peut y écouter les concerts d’un orchestre de 50 musiciens. Les 500 spectateurs qu’il peut accueillir ont depuis ces arènes un accès direct au Music Hall et au Restaurant.